When the ANOC President Sheikh Ahmad Al-Fahad Al-Sabah (Kuwait) was elected in April 2012 his stated objective was to reform, modernise and professionalise the organisation in order to better serve the needs of the world’s NOCs.

Sous la direction inspirée de S.E. Cheikh Ahmad, l’ACNO s’est efforcée de défendre et promouvoir les intérêts collectifs des CNO en leur prêtant un niveau d’assistance et de soutien inédit. Les objectifs et la mise en place, en décembre 2013, des neuf nouvelles commissions et groupes de travail (qui comprennent des représentants des cinq associations continentales) sont la dernière innovation dans ce sens. Ces commissions et groupes de travail garantiront que la recherche de solutions aux problèmes les plus pressants des CNO demeure au premier plan de l’agenda de l’ACNO.

L’ACNO cherche aussi à renforcer les relations entre les CNO et la famille olympique au profit du mouvement olympique dans son ensemble. En facilitant l’ouverture d’un nouveau dialogue, l’association s’engage à forger des relations de travail plus productives et coopératives, particulièrement entre les CNO et les fédérations internationales.

L’ACNO maintient aussi des relations étroites avec un certain nombre d’organisations telles que l’UNESCO. Elle a des représentants dans diverses commissions du CIO, particulièrement les commissions de coordination des Jeux olympiques, l’Agence mondiale antidopage (AMA), la Cour d’arbitrage sportif (CAS) et le Conseil international de l’arbitrage sportif (CIAS).

Les objectifs de l’association sont les suivants:

Servir, promouvoir et protéger les intérêts communs et collectifs des CNO.

Collaborer avec le CIO et être reconnue par lui afin de servir et promouvoir les objectifs du mouvement olympique et ses principes fondamentaux en accord avec la charte olympique.

Collaborer avec Solidarité olympique pour promouvoir les programmes qui favorisent et améliorent le bien-être des CNO et assurent une distribution efficace de ressources aux CNO.

Promouvoir, en collaboration avec le CIO, les principes universels de bonne gouvernance à l’intérieur des CNO.

Reconnaître les associations continentales et collaborer avec elles comme avec d’autres organisations faisant partie du mouvement olympique.

Décourager et prévenir toute forme de discrimination illégale basée sur la race, la religion, les idées politiques, le sexe ou d’autres motifs.

Créer et décerner des prix en accord avec les objectifs de l’association.

Organiser tous types d’événements, manifestations, festivals et activités, et

Mener toutes autres actions et démarches favorisant la réalisation de ces objectifs.